06/05/2021

La RTS fait la promotion du certificat covid

Est-ce le rôle de notre média national d'inviter sur le plateau d'Infrarouge que des personnalités qui sont convaincues de la nécessité du certificat vaccinal?

On aurait pu s'attendre à un débat contradictoire. Nous avons eu un débat sur comment mettre en place le pass vert covid pour engendrer le moins de discrimination possible pour les personnes non vaccinées et pour protéger un maximum les données médicales des citoyennes et citoyens.

Ce certificat vaccinal devient donc une évidence non seulement pour se déplacer à l'étranger mais également pour toutes sortes d'activités en Suisse. Pourtant, près de la moitié de la population serait contre selon les sondages et les commentaires sur les réseaux sociaux. Pour beaucoup, continuer un traçage efficace dans les lieux publics serait largement suffisant à protéger la population dès que suffisamment de personnes seront vaccinées de leur plein gré.

Certains invité-e-s d'Infrarouge ont brandi le risque de contamination élevée,  dans le même laps de temps, des non-vacciné-e-s. C'est quasiment de la désinformation. Sauf si les non-vacciné-e-s se réunissent tous ensemble et à de nombreuses reprises dans les mêmes lieux publics et sans la participation de la population vaccinée (ce qui pourrait malgré tout arriver si les bistrots et les bars n'acceptent pas les non-vacciné-e-s et que des rencontres clandestines sont organisées à l'usage des non-vacciné-e-s), il est impossible que le virus puisse se développer de façon fulgurante et incontrôlable à moins que la vaccination soit en réalité inefficace contre le covid et ses variants...

Et si le virus ne peut pas redémarrer de façon exponentielle, il est impossible aussi d'avoir des hôpitaux et des services d'urgence débordés par une nouvelle vague épidémique. 

Alors pourquoi vouloir être si prudent et vouloir interdire l'accès aux manifestations, aux lieux culturels, aux restaurants, bars, discothèques, et hôtels à toutes les personnes qui ne se seront pas faites vaccinées?

On peut prévoir d'utiliser un pass sanitaire contraignant sur le territoire que dans la situation où, premièrement, le vaccin apporte la preuve de son efficacité et évite la transmission du virus et, deuxièmement, que les hôpitaux dépassent un taux d'hospitalisation covid qui ne permettrait plus aux non-vacciné-e-s de bénéficier automatiquement de toutes les libertés usuelles afin de protéger la surchauffe hospitalière empêchant les établissement de santé de faire leur travail correctement avec des reports d'opération et des services d'urgence qui risqueraient à nouveau l'engorgement.

C'est seulement à ces condition-là que la Confédération et les cantons, devraient pouvoir faire usage de leur autorité et restreindre l'espace des lieux publics aux non-vacciné-e-s.

 

Commentaires

Entièrement d'accord avec vous. C'est un véritable scandale, mais rien de nouveau, car il y a bien longtemps que la RTS ne fait plus de l'information, mais de la propagande. Il faudrait créer un pétition en ligne. No Billag tant que la RTS ne se réforme pas et ne fait plus de propagande!

Écrit par : Dominique | 06/05/2021

Les commentaires sont fermés.