13/07/2021

Le vaccin...et ensuite?

Tour de vis avec Macron. Le citoyen et la citoyenne français-e ne sont désormais plus libres de se faire vacciner ou pas. Il et elle doit le faire pour garder la possibilité de circuler en "liberté" avec le contrôle permanent de leurs activités.

Désormais, il n'y a plus de choix possible. C'est le vaccin pour tout le monde.

Je m'interroge, comme beaucoup de personnes qui ont gardé un esprit critique. Sommes-nous encore sérieusement dans une société protégeant le choix de chacun et chacune de prendre sa propre décision ou sommes-nous rentrés dans l'ère de la dictature mondiale orchestrée par les plus grandes firmes mondiales du business? 

Après la téléphonie et l'Internet qui dictent le rythme de nos nouvelles acquisitions technologiques obligatoires pour vivre connecté avec ce monde, vient la pharmacologie qui impose à toutes et tous ses découvertes miraculeuses sensées sauvées l'être humain d'une maladie mortelle qui ne l'est en réalité que pour très peu d'entre nous. Après tout, la covid, malgré les millions de décès, n'entraîne la mort que des personnes très âgées ou atteintes d'autres maladies. Mais au nom de la pharma bien plus qu'au nom de la solidarité mondiale, nous sommes désormais obligés de nous faire vacciner pour garder notre emploi et notre liberté devenue toute relative.

Monde insensé et mercantile. Quel désastre futur tu nous prépares?